femme âgée tombée au sol avec canne 13 mai 2022

Comment choisir une solution de détection de chutes pertinente pour mes résidents ?

La gestion des chutes, un sujet majeur en EHPAD

Dans les EHPADs, les chutes sont une problématique du quotidien pour le personnel et les résidents, du fait des conséquences importantes de celles-ci sur l’état de santé des résidents.

Les chambres des résidents sont généralement équipées d’appels malades fixes, afin que les résidents puissent prévenir le personnel en cas d’urgence. Cependant, en cas de chute, ces dispositifs sont rarement à la portée du résident, les empêchant ainsi de prévenir les aidants. Ils risquent alors d’être confrontés à une longue période au sol, qui est traumatisante, tant physiquement que psychologiquement. Ce traumatisme est aussi présent pour les équipes, qui peuvent culpabiliser de ces situations. Elles induisent également un stress supplémentaire sur le personnel, qui doit redoubler de vigilance face à ces résidents fragilisés.

Faute d’autres solutions, les EHPADs ont régulièrement recours à des systèmes de contention pour empêcher le résident de chuter. En plus des problèmes éthiques que cela pose, la contention a des conséquences physiques sur le résident en diminuant sa capacité musculaire et ses facultés d’équilibre. De ce fait, la fréquence des chutes augmente une fois que la contention n’est plus utilisée. Cette solution de prévention est donc à utiliser avec beaucoup de vigilance.

Si toutes les chutes ne peuvent pas être évitées par des méthodes de prévention, il est essentiel de détecter celles-ci le plus vite possible afin de limiter les conséquences sur les résidents et le personnel. Devant la prédominance de ce risque en EHPAD, et plus généralement dans tous les établissements d’hébergement pour personnes âgées, de nombreux programmes de recherche et développement ont été menés ces dernières années, se traduisant par l’émergence, sur le marché, de nombreux produits permettant la détection des chutes.

Dans la suite de cet article, nous vous proposons un comparatif de toutes les solutions de détection de chutes afin de vous accompagner dans le choix le plus pertinent pour votre établissement.

Choisir sa solution de détection de chutes

Pour choisir efficacement la bonne solution de détection de chutes pour vos résidents, voici quelques questions qu’il est nécessaire de se poser :

  • Quel est le type de chutes le plus fréquent dans votre établissement ?

    • Les chutes syncopales (lors d’une perte de connaissance)
    • Les chutes lourdes (perte de verticalité rapide associée à un choc)
    • Les chutes molles (la personne se retient ou glisse de son fauteuil par exemple)
  • Où vos résidents chutent-ils le plus ? Quels sont les endroits les plus importants à couvrir en cas d’alerte ? La chambre, les parties communes, le parc, la rue…

  • Vos résidents supportent-ils les dispositifs portés ? La robustesse du dispositif peut-il poser problème pour certains résidents ?

  • Quel budget pouvez-vous attribuer à la mise en place d’une solution de détection de chute ?

Les différentes solutions proposées

Les solutions de détection de chutes sont nombreuses et couvrent différents besoins. Le tableau ci-dessous présente un comparatif des différentes solutions de détection qui existent sur le marché.

comparatif des différentes solutions de détection de chutes de personnes âgées existantes sur le marché : montre, bracelet, capteur de mouvement, ceinture gonflable, sol détecteur de chutes, caméra et de leurs caractéristiques : type de chutes détectées, dispositif porté ou non, lieu de détection des chutes, respect de la vie privée, travaux, prix, efficacité de la détection, fausse alerte et moyen alternatif de lancer une alerte

Quelques cas d’usage fréquents

Grâce à des échanges fréquents avec des EHPADs ou des Résidences Seniors, nous avons pu identifier différentes situations typiques de chutes en établissement. Dans la suite de cet article, nous vous présentons les cas d’usage les plus fréquents et vous conseillons sur les solutions à mettre en place.

Première situation :
  • votre résident est autonome et ne souhaite pas être stigmatisé
  • il commence à avoir des difficultés pour marcher
  • il risque de chuter dans l’établissement mais aussi en dehors

La solution la plus efficace pour le sécuriser est une montre.

femme âgée chute avec une canne dans la rue

Deuxième situation (si l’un des critères est avéré) :
  • le résident sort peu de son logement
  • il est atteint d’une des pathologies de type Parkinson, Alzheimer, crises d’épilepsie
  • il glisse de son fauteuil

Un capteur de mouvements serait la solution idéale pour ce type de résident.

femme âgée chute avec une canne sur un tapis

Troisième situation :
  • le résident chute principalement la nuit lors des levers

En plus d’un système de détection de chutes (montre, bracelet ou capteur), il est recommandé d’installer un éclairage avec détecteur de mouvements.

homme âgé assis de dos sur un lit d’hôpital

Quatrième situation :
  • le résident chute dans la douche/salle de bain

Il lui faut une solution étanche comme une montre ou un capteur de mouvements, ainsi que des barres d’appui, un tapis anti-dérapant et/ou un siège de douche.

femme âgée chute sur le sol de la salle de bain

Avant la détection, la prévention !

Même détectée au plus tôt, une chute induit des conséquences sur le résident. Aussi, il est primordial de limiter celles-ci en mettant en place des outils de prévention. En fonction des usages, plusieurs types de solutions peuvent sécuriser les personnes âgées.

  • Dans les phases de mobilité : les cannes et déambulateurs sont les plus pertinents.
  • Dans les salles de bain : il est possible de fixer des barres d’appui dans les endroits critiques, d’installer des sièges de bain/douche pour éviter la position debout trop longtemps, et des tapis antidérapants pour éviter un sol mouillé, risque de chutes.
  • La nuit, période fréquente des chutes : il est important que le résident puisse voir son environnement lors de ses levers nocturnes. Il est recommandé de créer des chemins lumineux qui s’allument automatiquement lorsque le résident se lève de son lit.

N’hésitez-pas à nous contacter si vous avez besoin de conseils pour choisir la bonne solution de détection de chutes pour vos résidents.

email