La montre d’alerte Co-assist enfin disponible !

8 Avr 2019

Le contexte : des solutions existantes limitées

Avec l’âge, la fragilité, la solitude et les soucis de santé augmentent et, de fait, la nécessité de pouvoir alerter des proches ou des professionnels de santé en cas de problème devient de plus en plus essentielle. Depuis 30 ans, la téléassistance a permis de régler un certain nombre de problèmes pour réduire la dépendance des personnes âgées qui souhaitent vivre chez elles. De nombreuses solutions existent comme les médaillons ou bracelets envoyant des alertes, des smartphones adaptés aux seniors avec des boutons d’alerte ou encore des bracelets avec une carte SIM intégrée.

Mais de nombreux problèmes limitant leur utilisation peuvent être rencontrés :

  1. La stigmatisation de ces objets qui sont rarement acceptés par l’utilisateur
  2. Le fait que la plupart de ces dispositifs se déclenchent manuellement et que de nombreuses personnes âgées en sont incapables en cas de détresse
  3. La limite de portée au domicile uniquement ou pour les dispositifs avec une carte SIM l’autonomie énergétique de quelques jours maximum ne les rendant que complémentaires d’une téléassistance classique

La solution : Co-assist, pouvoir alerter partout et tout le temps

Co-assist est le premier dispositif d’alerte qui peut remplacer à la fois les solutions à l’intérieur et celles à l’extérieur. Ceci est rendu possible grâce à son exceptionnelle autonomie énergétique de deux mois qui résulte de l’usage du réseau IoT Sigfox. Co-assist est bien accepté grâce à son design simple, élégant et étanche, permettant aux utilisateurs de changer leur regard sur ces objets et de les adopter facilement. Différents modèles de bracelets sont disponibles pour personnaliser la montre connectée Co-assist.

Les alertes peuvent être déclenchées manuellement avec le bouton ou automatiquement via la détection des chutes. Co-assist détecte automatiquement s’il est porté ou non. Une fois l’alerte déclenchée, Co-assist prévient automatiquement les proches (via application mobile, appels, sms, emails). La solution est modulable, chaque fonctionnalité peut être activée ou désactivée selon le besoin des seniors.

Au-delà des personnes âgées vivant à leur domicile, Co-assist adresse deux autres besoins. Premièrement, la sécurité des personnes désorientées (particulièrement celles souffrant de la maladie d’Alzheimer) grâce à une alerte de sortie de zone. Deuxièmement, Co-assist propose sa solution à des maisons de retraite et des hôpitaux qui sont particulièrement intéressés de disposer d’un système d’alerte qui ne nécessite aucune infrastructure et qui ne demande que très peu de maintenance.

Projet lancé en 2015, Co-assist a pu prouver sa fiabilité via de nombreux tests en EHPAD, Résidence Service et auprès de particuliers à domicile.

Après 4 ans de développement et recherche de financement (2,4 millions d’euros récoltés), la solution Co-assist est désormais disponible à la vente.

Comment obtenir la montre Co-assist ?

Les conditions pour obtenir Co-assist sont très simples :

  • Livraison sous une semaine
  • Aucun coût de livraison, frais de dossier ou de résiliation
  • Aucun engagement
  • Satisfait ou remboursé : le propriétaire de la montre Co-assist dispose de 14 jours après son achat pour tester le dispositif.

Il existe enfin 3 voies possibles pour se procurer Co-assist :

  • L’option Économie : l’achat de la montre au prix de 249,99 € (124,99 € après crédit d’impôts) + 6 mois d’abonnement inclus puis 15 € par mois (7,50 € après crédit d’impôts).
  • L’option Liberté : la location de la montre pour 25 € par mois (12,50 € après crédit d’impôts) + une caution non encaissée de 190 €.
  • Pour les professionnels : sur devis, montre disponible à l’achat ou à la location, connexion aux téléphones de service, possibilité de connecter une antenne relais pour les zones non couvertes, formation du personnel + tarifs préférentiels possibles.

Vous voulez souscrire ? Rendez-vous sur www.co-assist.fr

La montre Co-assist est disponible, commandez-là dès maintenant !

SouscrirePoser une question